dimanche 13 janvier 2008

A la découverte d'Euskadi

Et bien voila un premier weekend bien riche a travers le Pays Basque qui mérite bien un petit post...
Samedi entre deux averses, j'enfourche mon vélo direction Socoa, un magnifique petit port avec son fort au sud de la Baie, les vagues petent fort par dessus la digue après le coup de vent de cette nuit... Je file ensuite direction Hendaye sur la corniche, et voila ces falaises mytiques du Pays Basque que je n'avais jamais vues.
Petite soirée bien sympa sur Biarritz pour l'Anniv d'un pote d'Alexis que je n'avais pas vu depuis une sacrée paye !

Dimanche, il fait beau, en avant pour le pic d'Ory, pour aller voir un peu la haut sur les premiers 2000 ce qu'il est tombé comme neige, avec Nico un Berger-fromager pur Baskou d'Itxasou que j'ai rencontré sur Camp to Camp (genre de Meetic pour grimpeurs ésseulés...).
Arrivés dans la Forêt d'Iraty, le vent la haut a l'air déchainé, nous optons dons pour le sommet d'Occabé un peu plus raisonnable, la haut c'est la tourmente, un genre de 100kmh, ambiance extrème, mais super vue dégagée vers l'Atlantique et le Pic d'Ory, un bon remember de la HRP ou nous sommes passés.Après avoir fait quelques pas en mixte pour atteindre le sommet, un parcours sur les crêtes (ou je reveindrais faire du snowkite quand il y aura moins de vent), nous voila redescendu pour un petit casse croute. Nico bien cool me fait une petite visite de son coin, me montre les bons spot de grimpe, le petit site de parapente sympa... Bref une région pleine de potentiel !
Allez demain ya cours a 8h et j'ai pas eu le temps de réviser ;-) a bientot, stay tuned !



Posted by Picasa

2 commentaires:

amandinecau a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
Anonyme a dit…

heureuse de lire l epilogue promis et de voir les images de tout un voyage reveiller mes propres souvenirs.
bueno, tu n es donc pas simplement entre mer et montagne. tu es au pied de tes Pyrenees et au bord de ton Atlantique, tout deux traverses d un bout a l autre. ce n est plus l inconnu qui te berce de ses illusions, mais bien des territoires apprivoises qui te parlent d amour. Heureuse que tu saches rester et continuer le voyage comme en temoignent ces lignes et tes photos. Un beso El Chico.